L'incroyable pouvoir des bas

Posté Par À Beauté et Séduction Sur May 14, 2016 0 Commentaire 9659 Frapper

Accessoires de fantasme masculin par excellence les signaux qu’ils envoient en émoustillent plus d’un ! Et celle qui les porte n’est pas reste.  

Casse-tête selon certaines, il reste une arme de séduction massive pour bon nombre de femmes, on vous explique pourquoi et comment sauter le pas   

Histoire des bas et porte-jarretelles 

Le bas doit sa belle histoire à l’invention du nylon. Les premiers bas couture en nylon sont nés en 1939 aux Etats-Unis et furent un succès immédiat qui démocratisa le bas. Jusque-là en soie, ils devinrent accessoires du quotidien et leur utilisation s’étendit jusqu’en Europe après la guerre. 

Associés au porte-jarretelles, les bas couture deviennent une arme de séduction incontournable. Tricheuses,  celles qui n’ont pas se dessinent le trait de la couture au crayon sur l’arrière de la jambe. Jusqu’à l’invention du bas sans couture et plus confortable par Dim en 1960. Si le raccourcissement des jupes et l’émancipation de la femme a remplacé la majorité des bas par les collants et des pantalons, il n’en reste pas moins un gage de séduction glamour. 

a6d837816db0fec8f6d0bcef06731bd3.jpg

Fantasme

Le port de bas est un fantasme qui émoustillerait autant la femme qui les porte que l’homme qui l’observe. Porte-t-elle des bas ou des collants ?! Ce sensuel détail se révèle en temps voulu… avec une jarretelle subtilement dévoilée lors d’un subtil jeu de jambes, ou plus tard dans la soirée…

Arme de séduction universelle, symbole de lingerie sexy, les bas envoient des messages sensuels forts qui font des ravages auprès des hommes. Outre un esthétisme de la silhouette indéniable et des jambes douces, la vraie motivation de ces messieurs serait un accès plus facile à la culotte. 

Du côté des femmes, porter des bas et un porte-jarretelles est synonyme de séduction absolue. La confiance en soi est à son paroxysme, on se sent sensuelle et séduisante. 

Les bas s’imposent comme un accessoire sexy et  incontournable pour les jeux entre amoureux. 

Passons à la pratique ;) 

Au dessus ou en dessous de la culotte ? 

Grand sujet de débat … C’est un juste équilibre entre pratique et esthétisme. Le porte-jarretelles doit pour des raisons pratiques se porter en dessous de la culotte pour pouvoir enlever cette dernière sans retirer les bas. Esthétiquement, il est souvent présenté au dessus. Pour une  nuit sulfureuse portez-le au dessus, effet sexy garantit !

>> Ou sans culotte pour résoudre ce dilemme, mais ça … c’est encore une autre histoire ! 

Comment les  porter ? 

Commencez par fixer le porte-jarretelles à la hauteur souhaitée puis enfilez les bas en les déroulant délicatement sur vos jambes. 

Première astuce, desserrez les jarretelles puis fixez celles de devant au haut des bas. Vient le moment fatidique de l’accrochage arrière, où tous les efforts de notre belle préparation peuvent voler en éclat.  Exit les 10 minutes de lutte acharnée la tête en bas, asseyez vous sur le bord d’une chaise ou posez votre pied dessus ainsi les accroches seront à portée de main.  

Pour finir réglez la hauteur des jarretelles pour vous sentir à l’aise de vos mouvements. 

Les bas Atelier Amour 

Inciter les moments complices c’est la promesse que fait Atelier Amour avec ses coffrets de lingerie chics et ludiques ;) La marque se diversifie et lance sa toute première paire de bas ! 

Chics, sobres et en coloris noir, les bas Insoutenable Légèreté se marient avec toute la lingerie.  En voile transparent 10D, ils subliment la jambe. 

A porter avec l’ensemble et le porte-jarretelle Insoutenable Légèreté : 

>>> Je fonce !



Commentaires


Laissez votre commentaire